Un brouillard lourd et épais est tombé sur la vallée

La fraîcheur de ton immense nuage de brume

Doucement se dépose sur la nature comme une plume

Les premières journées de l’hiver viennent de s’installer

 

Un soleil froid et voilé dans un ciel perturbé

Fait scintiller ses rayons sur un sol déjà gelé

Les arbres habillés d’un beau cristal pur

Offrent un spectacle de verre en devanture

 

Fragile et cassant c’est la féerie d’un instant

Les réverbérations dorées en multiples facettes

Miroitent leur magie dans un décor captivant

Aux regards étonnés par cette parure muette

 

Les flocons étoilés tourbillonnent doucement

Et viennent se déposer sur les grandes allées

Ta robe blanche s’est installée tranquillement

Sur tout l’horizon dans une candide virginité

 

Un froid vif tenaille nos corps qui frissonnent

Mais la joie des étincelles bleutées en reflet

Est plus forte par son émotion provoquée

Et par la beauté de cet instant qui nous passionne

 

Les nuits noires de cette saison froide de l’azur

Où se dépose la lumière jaune de la lune

Sur nos collines de neige en forme de dune

En silence de nos rêves nous emportent dans son aventure

 

Les étoiles se mélangent dans ta blancheur

Et font briller par mille étincelles de joie

Tes rebonds de pluie enneigée de bonheur

Ou se dépose avec force ta saison qui s’accroît

 

 

C’est l’hiver qui est roi