Un ange lumineux m’a demandé de vous raconter, qu’il se promenait

Sur les nuages de nos pensées, et en agitant ses ailes blanches dans le vent,

Me dit tout bas, qu’il a découvert nos secrets, et que le monde se complait à vivre

 Dans une folie destructive sans état d’âme.

Pourtant le souffle de sa voix inspirant une chance de rédemption,

Dépose ses mots doux sur le passage salutaire des amours en perditions.

 

Dans le rêve du ciel, l’ange a décroché la lueur étoilée de nos âmes,

Et m’a demandé de les semer sur les hommes et les femmes qui me ressemblent,

Dans un message d’amour ou tout devient possible dans le monde lorsqu‘on y croit.

Alors sur le chemin de la guerre des sentiments me voilà parti dans l’ouvrage,

De la communication, armé d’affection et de dévouement pour tout réconfort.

 

Mais le tortueux chemin de mon but à atteindre devient noir et incertain,

Malgré les nombreuses démarches sur le cœur de mes semblables,

L’enfer devient rouge de désespoir sur les damnés qui s’y égarent,

Avec violence pour toute vérité, qui semble être établie comme un seul dieu,

Et propage la mort vengeresse impunément sur notre détresse.

 

La fortune et les trésors égoïstes d’une poignée d’hommes

Se roulant dans leur opulente richesse sans compassion

Provoquant la haine guerrière dans les esprits conditionnés

Et pourrissent la terre par leurs pollutions inconscientes en dérive

Mais l’espoir de ce bel ange peut apporter sa bonté et susciter la volonté

D’un changement sur les hommes qui détiennent le secret de l’amour

Et du respect de la vie.

 

Mais l’ange lumineux venu des cieux, n’est autre que la conscience éveillée,

De nos passions amoureuses à offrir en partage, dans un monde devenu sage.

Contrôlant le dérapage des enragés qui n’ont pas compris leurs ravages

Dans notre beau monde, ou s’étale le pillage sans gloire.

A nous de faire éclater les millions de soleils endormis, qui illumineront

L’humanité, dans une stabilité affective, pour seul dessein dans nos vies,

Sans que la souffrance puisse dominer de son enfer notre belle terre.

 

Le reflet de nos âmes irradiées par l’amour écrit son histoire,

Sur les cœurs de nos corps embellis, par le mirage de la folie passionnelle,

Où coulent les rivières du désir de la fraternité sans frontière,

Dans une humilité civilisée empreinte d’un bonheur éternel à la vie.

Hommes perdus dans son engrenage, n’oubliez pas,

 

Que l’ange veille sur notre message de paix et de beauté.