Tendre passion qui sème au gré du temps,

L’inexorable fardeau de nos sentiments,

Injustice des hommes impuissants,

Devant la présence éternelle du firmament

 

Sans aucune barrière, l’amour est sans limite,

Et fait vibrer nos sens émus au-delà de nos vies,

Nos mains habiles créent sans cesse l’intouchable,

Et transmet la ferveur merveilleuse de notre âme

 

Nos corps meurtris par le désir refoulé par les lois,

Intensité de la douleur du refus dans notre désarroi,

Dans la profondeur insondable de nos mémoires,

Pour que vivent pleinement sans limite tous nos arts

 

Il faut rêver pour renaître, et ne rien demander en échange,

Partager sans aucune retenue, et vivre intensément,

Chaque seconde est nécessaire au mélange de nos corps,

Pour atteindre doucement la perfection de la poésie,

La délicate ardeur des couleurs de la toile,

Le magnifique toucher du marbre qui brille d’émotion,

Tout cela pour la gloire de notre bonheur de vivre d’amour,

 

L’art n’est-il pas l’extériorisation de nos sentiments les plus forts

 

Et les plus beaux dans le respect et le partage de la vie à elle-même !