Sculptée dans une chair pure

Par des formes sensuelles

Vierge et nue

Dans un corps de déesse

 

Sur le lit de l’amour

Tu es un ange de lumière

Sans retenue et fière

Dans ta délicate beauté du jour

 

Erotique apparence

Couchée sur l’alcôve de la vie

Dans un dessin de nuance

Sur le galbe de tes seins mûris

 

Angélique âme dévêtue

Aux allures de princesse

Cajolant la douceur des vertus

Dans la Passions de nos caresses

 

Le rose de ta féminité

Dans ses contours frêles

S’endort sur la prose dorée du poète

 Sur ses mots éternels en fête

 

Ton torse délicatement marbré

Voluptueux et raffiné

Dans son clair-obscur lumineux

   Se peint par tes sentiments amoureux

 

Dans le satin des nuits étoilées

Au parfum de tendresse

Sur ton corps adoré tout en finesse

J’admire la joliesse de tes traits

 

Innocente vénus

Idéale muse jalousée

Belle ingénue

 

Qui nous fait rêver