Dans une parfaite synchronisation

Ils tanguent lentement dans l’horizon

A la recherche du soleil princier

Absorbant ses rayons rouges dorés

 

Pivotant à l’unisson dans le printemps

Dans le même sens comme une ronde

Eclairant par leur couleur de miel  luisante

Les terres recouvertes d’une verdure féconde

 

Tes tiges vertes projettent les grandes fleurs

Au dessus des sols de sienne en apesanteur

Et la teinte d’une immense marée d’or

Vogue sur nos plaines par ses vagues de boutons-d’or

 

Jaune puissant

Dans nos champs

Tourne ses pétales

Sur l’azur qui s’étend

 

Comme des grandes étoiles au ton de paille en feu

Majestueusement plantés sur nos près

Ils flirtent avec les oiseaux sauvages audacieux

Et semblent vouloir toucher le ciel bleuté

 

La silhouette uniformisée des tournesols

Sur la palette jaunâtre du beau paysage

Illumine dans sa clarté apaisante

Une nuit de lune naissante

 

A perte de vue sur la ligne d’un regard heureux

Ils s’entremêlent en embrassant la terre

Et se mélangent dansant dans les airs

Sur la litanie d’un vent doux et affectueux

 

Tournesols enflammés

Tournés vers l’astre brûlant

Eclate de vie animée

Par son jaune éclatant

 

Et les bouquets de sa prose poétique

Viennent décorer nos tables dans des vases transparents

Que les artistes par des touches romantiques

 

Immortalisent leurs passions peintes par des coloris attendrissants