Tu es le frère aîné

D’une fratrie séparée

Nous étions ensemble

Sur un parcours sombre

 

Partageant nos destins

Noyés dans la tourmente

Dans un océan sans matin

Qui engloutit nos âmes impuissantes

 

Main dans la main

Traversés par le chagrin

Battus par le mauvais sort

Dans l’attente de la mort

 

Nos cœurs liés par la fraternité

Sur le chemin de la gloire

Où se trouve la lumière de l’espoir

Et quitter l’enfer des familles détestées

 

Malheureux mais ensemble dans nos pleurs

Dans une bataille affective

Sans aucun repère que la douleur

D’une vie explosive

 

Dans l’amertume souffrance en partage

De nos sangs unifiés

Par les mêmes pensées

 Nous a soudé dans un long voyage

 

Nous avons traversé les peines affligées

Responsables dans nos cœurs

De la perte de nos frères et sœurs

Et de la cruauté d’une vie séparée

 

Dans le chaotique festin de notre vie

La chance est venue tendre son étoile

Et dans la joie de cet instant qui se dévoile

La lumière nous berce de ses éclaircies

 

Oh ! Bel amour vengeur

Docilement posé sur nos cœurs

Vers un futur serein

Où tu m’aimais en frangin

 

Le passage du temps

Sur nos destins

Tel un assassin

 Nous échoit trop souvent

 

Etrangeté de la destinée

Nous nous sommes fâchés

Nous n’avons plus de pardon

Que la séparation

 

Dommage que la fuite

Soit un réconfort unique

Dans cette alliance invincible

Que je croyais indestructible

 

Que reste-t-il de nos sentiments

Que le doute maintenant

Et du regret dans nos secrets

Au détour d’un jugement instauré

 

Seul but notre indifférence

Pour toute tristesse le silence

Dans la force de nos ages

Le passé n’a pas été un message

 

De bonté et de générosité

De mains tendues entre frères déchirés

Partir bien loin pour tout réconfort

Et s’oublier jusqu’à la mort

 

Nous sommes devenus des inconnus

Bien mal s’en prenne à l’existence

De nos vies en mal de chance

Vouloir s’aimer sans idées incongrues

 

Dans une volonté sans reproche assidu

Retrouver le bonheur perdu

Et partager les prochaines années

 

Dans un sentiment sans faille de fraternité